Voici la reproduction d’un article de Match Day News distribuée au Stade de Komaba lors du match contre Okayama, le 10 octobre.

 

 

 

============

C’ était le 31 août. En supportant les attaques violentes de Kobe jusqu’au temps additionnel, on est presque arrivé à la premiere victoire à Komaba depuis le match contre JEF United Chiba (le 8 juin). Mais la victoire s’est enfuie juste avant la clôture de ce match. Il y a eu un jugement cruel de penalty. Reds Ladies, encore, a échoué au stade domiciliaire.

 

Il n’est, bien sûr, jamais facile à accepter le resultat. Si on avait pu jouer avec des prudences plus beaucoup… Si on avait pu tuer le temps plus efficacement… Si le ballon n’avait pas bondi vers la main… La réflexion comme ça apaise notre peine, mais cela ne sert à rien. Le resultat ne changera jamais.

 

En tout cas, nous voulons dire que Natsuki Kishikawa, qui a été punie de la main, avait continué à se dresser devant les attaque de Kobe et les avait stoppé le plus efficacement juste avant le moment critique. D’ailleurs, non seulement Kishikawa mais toutes les autres coéquipières ont lutté pour la victoire. C’est pourquoi nous avons de chagrin encore, pourtant ça serait aussi une partie du sport nommé “football”.

 

Les Urawanaises et l’entraîneur Yoshida toujours expriment un remerciement à des supporteurs et un regret d’être éloignés de la victoire au stade domiciliaire. Ça serait parce qu’ils comprennent avec combien de ferveur et tendresse ils sont soutenus par les supporteurs. Bien qu’il y ait eu les victoires consécutives à l’extérieur, mais la victoire au stade domiciliaire devrait être très spéciale pour nous! Le moment où les joueures et les supporteurs qui se rassemblent au stade partagent la joie est très essentiel. La victoire au domicile, c’est la voeu de toutes les personnes qui s’engagent dans Reds Ladies.

 

Le prochain match contre Okayama est l’affrontement directe entre numéro 1 et numéro 2 de “ES”. L’adversaire et la situation sont les meilleurs pour le moment. 4 mois s’écoulerent déjà après la dernière victoire à Komaba. Ce n’est rien d’autre qu’aujourd’hui nous chantons pour la victoire sous le ciel d’Urawa Komaba!